ESCAPADE EN CRETE SUITE

Publié le par krystina

 

Lancée dans le tri des photos , j'en rajoute ici pour continuer le périple

 

petite chèvre crétoise prise près des ruines de PHALLASSARNA

Ruines de l'ancien port de PHALASSARNA, qu'il faut savoir découvrir, pas de d'indications, perdues dans les serres de tomates, d'orangers et de citronniers, on les atteint par un tout petit chemin à chèvres...............

 

 

Eglise  byzantine  unique en son genre, parait-il ,

mais que nous n'avons pu visiter pour cause de travaux!!!

 

 

j'ai ramené une bouture, mais ne suis pas sure qu'elle résiste à notre climat

port de la CANEE

 

 

ruelle de La Canée 

 

Une des surprises du voyage

sous cettte bâtisse  (chapelle Agios Nikolaos),

de magnifiques fresques de l'artiste crétois Pagomenos de 1325

dont voici le pancrator dans le choeur

sur la route, quelques rencontres sympathiques!!!!!!

et même des broderies affichées sur le mur d'un restaurant

 

ils ne sont pas jolis ces pains crétois!!!!!!!!!!

et les fleurs, qui j'espère vont prendre dans mon jardin??????

et ces petites chèvres qui font du si bon fromage  (élevage" bio" garanti)

 

...oooOooo...

 

 La Crète nous a offert son soleil, ses paysages sauvages, la gentillesse de ses habitants, sa simplicité , on s'y sent bien. Les sites pas toujours bien indiqués nous ont fait perdre du temps, mais nous vons fait nos découvertes nous mêmes ,au détours de chemins, et finalement pas trop circuit touristiques, comme nous aimons le faire.

...oooOooo...

 

A bientôt et merci pour votre visite

Amitiés à toutes

 

Krystina

Publié dans kryspatch

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mimiblue 28/05/2007 18:24

Aujourd'hui lundi de Pentecôte, il fait à peine 10° en Normandie et nous avons remis le chauffage ce matin. Alors, tu imagines si la promenade que je viens de faire en Crète m'a fait du bien !!!!

paquerette 18/05/2007 17:10

Merci  c'est vraiment sympa de nous faire partager ton voyage, je continue ton périple depuis mon canapé où je repose ma hanche encore claquée. Bizzz.